La violence invisible

Edward décembre 11, 2013 0

Une violence indicible qui pourtant est à l’origine de toutes les autres

Ces images avec lesquelles certains médias nous écorchent par souci de vérité souvent, sans bienveillance pourtant viennent verser de l’eau à notre moulin de haine. Quelle est cette vérité qui consiste à ne voir que l’arbre tombé lorsqu’une forêt pousse en silence ?

Il y a tant que graines de la violence que nous relayons jour après jour par nos propos, nos jugements ou notre façon de nous comporter vis-à-vis d’autrui. De la même manière, nous nous imprégnions jour après jour d’une violence invisible, mais qui pourtant conditionne chez nous une violence « réelle » ou conditionne une réaction violente de notre part à une violence « réelle ». En d’autres termes, certains médias ou lobbyings de façon plus large tendent à nous enseigner que la violence est une qualité intrinsèque de l’Homme – la seule ? –  dont il ne peut se défaire. On n’explique peu les mécanismes psychologiques à l’origine de cette « violence ». Peur, mensonge, discrimination, cupidité, haine sont souvent les germes de cette violence tant décriée. Or, l’irresponsabilité de certains médias par souci d’audience notamment conduit à la diffusion d’idées partiales, décontextualisées qui peuvent créer cette violence invisible auprès d’un public non averti.

Associé souvent à tord à l'expression

Les « Trois Singes » sont souvent associés à tord en Occident à l’expression « Fermer les yeux ». Son sens véritable se rapporte à l’habitude vertueuse consistant à voir, entendre ou dire des choses dignes.

Il ne faut pas taire pour autant la vérité, il ne s’agit en aucun cas de fermer les yeux. Il faut savoir au contraire être alerte sur ce que l’on peut voir, entendre ou dire. Cette discipline impliquant une éducation critique renforcée par la confrontation des jugements, par une diversification des sources d’information est la seule garante d’une vision plus claire sur les événements. Cette même approche est la condition nécessaire à l’action juste destinée à combattre les vraies injustices et non pas les épouvantails que l’on veut bien nous donner. L’action juste est courageuse et silencieuse souvent car elle débute par la réflexion, en soi la prise de conscience décrite, puis son expression est le plus souvent à contre-courant et ainsi dérangeante.

Related Post

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.