Lettre aux générations futures

Edward mars 4, 2016 0
Lettre aux générations futures

Chers enfants…

Je ne sais pas dans quel monde vous vivez à présent mais sachez que de là où je vous écris, l’air était encore respirable, les espèces animales n’étaient pas toutes éteintes, le ciel pouvait encore être bleu, les plantes avaient encore une couleur verte, le mot vie avait encore un sens, les poissons ne mangeait pas que du plastique, le soleil était encore agréable sur nos peaux etc. Nous avions encore de l’espoir, nous pensions qu’il était encore possible de changer le cours des choses. De là où je vous écris, on ne pensait pas seulement à vendre, à acheter ou à produire mais on commençait à prendre conscience de la nécessité de vivre en harmonie et de l’imminence de la mort.
Je ne sais pas quel monde on vous a laissé ni même vous savez que le mot bonheur ait existé. Peut-être que vous vous êtes mieux débrouillés que nous et que vous avez cessé de mener des vies absurdes et destructrices ? Peut-être que vous nous maudissez jusque dans nos tombes de ne pas avoir fait suffisamment ? Peut-être que vous ne pardonnez pas notre immaturité et notre manque d’empathie à votre égard ?
Des plates excuses n’auraient pas de sens, elles pourraient même être l’écho insincère d’une génération hédoniste consciente d’un naufrage qu’elle ne veut plus éviter. Alors, comme sur le Titanic sombrant, on danse pour oublier l’urgence. Je ne pourrais pas non plus m’excuser au nom de certains de mes contemporains dont je combats les idées, je ne pourrais pas non plus pour apporter l’appui matériel puisqu’au moment où vous lirez cette lettre, j’appartiendrai à une génération disparue. Je puis seulement vous dire que de là où je me trouve, j’espère que mes pensées d’amour à votre égard auront fait germer les graines d’un bonheur que vous pouvez à votre tour cultiver.

Related Post

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.