Cherchez notre « moment d’éternité quotidien »

Edward avril 20, 2016 0
Cherchez notre « moment d’éternité quotidien »

Sommes-nous des êtres impermanents ou bien avons-nous une dimension perpétuelle ?

Il ne fait aucun doute que nous avons un corps a une « durée de vie » limitée, la science n’a pas encore rendu possible l’immortalité corporelle. Pour autant, notre vie se limiterait-elle à notre simple dimension charnelle ? Telle est la question qui nous agite tous. Cette même question, selon qu’on y répond, peut conditionner la nature même de la vie d’un individu. Une personne qui répondra « oui » vivra de manière certaine différemment d’une personne qui répondra par un « non » ou un « peut-être ».

Cette question organise et hélas déchire les gens et les sociétés. Nous vivons globalement dans un monde où cohabitent une idéologie du « oui » (à cette question), représentée par les sociétés traditionnelles empreintes de religiosité et la « modernité » véhiculée par une pensée matérialiste qui s’avoue de fait répondre « peut-être » voire franchement « non » à la dite question. Dans ce contexte global où nous sommes balancés entre des influences transcendantales d’autres immanentes, il nous faut choisir la vie en rapport avec notre réponse à cette question première. Or, on remarque aujourd’hui, dans les sociétés dites laïques que nous ne sommes influencés que par une idéologie de l’immanence à grands renforts de média ou de publicité.

Chacun d’entre nous est le fruit de sociétés plus anciennes qui elles étaient basées davantage sur la relation au sacrée. Bien que cette relation ait été souvent instrumentalisée pour des motifs politiques, elle avait pour vocation première de nous « connecter » à une dimension supérieure de notre être. Même si nous sommes engloutis par une idéologie dominante qui nous insinue clairement que nous ne sommes que des êtres de matière sans une dimension d’éternité, il serait bon de savoir reconnaître une certaine sagesse qu’avaient nos anciens qui bien que vivants dans l’immanence, entretenaient des pratiques quotidiennes (prière, oraison, etc. ) qui leur rappelaient leur dimension d’éternité qui peut s’appeler tantôt âme, qi,  etc.

Ne laissons pas à autrui répondre à la question de l’existence avérée ou non de notre transcendance…

Related Post

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.