Rétablir la noblesse dans un monde de marchands

Edward mai 16, 2016 0
Rétablir la noblesse dans un monde de marchands

La noblesse avant d’avoir été un statut juridique était avant tout une attitude, un comportement, un « élan du cœur » vers des causes nobles : la protection de la population par l’impôt du sang, la charité envers les pauvres etc.

L’instauration du statut juridique de la noblesse et ainsi la déclinaison de la société en castes (dans l’Ancien Régime) a contribué à pervertir d’une certaine manière le développement de cette noblesse car elle devenait héréditaire (par le sang) et non plus le fruit d’un mérite et d’un développement personnels. La Révolution Française a finalement détruit le statut légal de la noblesse, mais il a aussi en même temps fait pivoter les paradigmes culturelles : nous sommes passés d’une société dirigée par la noblesse et le sacré à une société dirigée par les marchands.

Ce manque de valeurs morales transparaît au grand jour dans toutes les facettes de nos sociétés contemporaines où l’on remarque que l’argent devient trop souvent l’unique repère pour se positionner socialement. Recouvrer le paradigme de la noblesse, celui du courage, celui du cœur, est nécessaire pour laver nos sociétés rongées par une cupidité endémique. Hélas, trop souvent les pouvoirs manquent à leur devoir : ils ne servent pas le peuple, mais ils se servent simplement de lui. Il est nécessaire de faire une « révolution inversée », c’est-à-dire une révolution menée par la noblesse afin d’en rétablir le pouvoir sinon les valeurs. Les sociétés de l’Ancien Régime, par leur caractère déterministe étaient profondément inégalitaires. Cependant, on remarque que les sociétés mercantiles le sont tout autant car le statut social est souvent lié à des prédisposition pécuniaires. Aussi, réformer la société (de haut en bas) selon le paradigme de la noblesse, c’est simplement changer de référentiel qui permettrait de promouvoir le courage et la grandeur là où aujourd’hui il n’y a trop souvent que lâcheté et mesquinerie.

Bien évidemment, le monde globalisé étant dominé par le modèle anglo-saxon (profondément marchand), il faudrait pouvoir nous émanciper de son emprise. Cette lutte ne peut réussir que lorsque la société toute entière sera tournée vers un même idéal (celui de la noblesse) – ou bien avoir une minorité agissante suffisamment forte pour influer sur la société toute entière – , et dès lors, aucun obstacle ne semblera insurmontable.

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.