Le silence est parti,

Edward octobre 30, 2016 0
Le silence est parti,

Le silence est parti un beau matin et n’est jamais revenu, depuis lors, j’avance dans la cacophonie et le trouble. Le tumulte extérieur que j’observe au quotidien, finit par trouver un écho au fond de moi. Mes doutes, mes peines et mes colères, jamais ne s’apaisent dans ce bain constant du bruit et de l’agitation.

Mon cœur palpite à chaque instant, non d’émotion, mais d’effroi, tant ce vacarme ne peut sortir de moi. Mon esprit est troublé, il ne peut se reposer. Il cherche la paix ici-bas, mais tout le contraint sur son chemin.

Les jours passent et mon énergie est drainée. Sans trouver un moment pour me ressourcer. Les gens que je croise sont les miroirs de moi-même. Ternes, tristes et abandonnés à eux-mêmes. Ils n’arrivent pas à remonter la pente, et se retrouvent piégés. Dans ce modèle futile qu’on veut nous imposer : travailler, consommer et trépasser. Tel est le chemin qui nous est proposé. Des moutons avançant les yeux bandés, manipulés par la peur, les désirs et le manque. Nous sombrons tour-à-tour dans des sphères nébuleuses où l’individu est broyé par son propre individualisme. Certains d’être sur la bonne voie, nous nous jetons de la falaise de notre vie, nous nous écrasons tous ensemble. Ce n’est qu’à ce moment-là que nous réalisons notre erreur. La société du bruit est celle de l’égarement. Le silence est la seule voix que nous devrions écouter. Tous les sons parasitaires ne sont là que pour nous égarer. Vivre dans le présent, ici, là et maintenant, voilà, la meilleure aspiration qu’il soit. Cela nous permet d’échapper à la tyrannie et ses lois. Etre maître de son destin, voilà ce à quoi chacun devrait aspirer, libre de son temps, libre de ses pensées. Trouver sa « voie » impose d’écouter sa « voix intérieure » qui ne parle que lorsque le monde se tait.

Related Post

Leave A Response »

You must be logged in to post a comment.